Aller au contenu. | Aller à la navigation

Quelques mots d'histoire
Vous êtes ici : Accueil Loisirs Tourisme Quelques mots d'histoire
Actions sur le document

Quelques mots d'histoire...

Histoire de la commune d'Ans

Située à la fois aux portes de la Hesbaye agricole et de la ville de Liège, Ans fut longtemps caractérisée aux yeux des voyageurs par les nombreux moulins installés sur la Légia, un ruisseau au cours rapide qui s'écoulait des hauteurs d'Ans vers la vallée de la Meuse.
Mais Ans doit surtout sa prospérité passée à l'industrie charbonnière. C'est dès le XIIIème siècle que la houille fut exploitée dans le sous-sol d'Ans. En 1896, on ne comptait pas moins de 4 charbonnages en activité dans la commune.

Alleur, Loncin et Xhendremael étaient autrefois des villages à caractère essentiellement agricole mais dont la population a connu un développement important au cours du 20ème siècle de par la proximité de la ville de Liège et l'influence de la gare d'Ans.

Ans, une commune au coeur de l'Eurégio !

Située aux frontières des communes d'Awans, Grâce-Hollogne, Saint-Nicolas, Juprelle et de la ville de Liège, la commune d'Ans se distingue quant à sa diversité.

Tantôt industrielle, commerçante, rurale ou résidentielle, Ans est idéalement située au croisement des autoroutes de Wallonie, Liège-Anvers et Liège-Bruxelles, le tout au coeur de l'Eurégio, à un saut à peine de l'Allemagne et des Pays-Bas.

La situation géographique d'Ans ainsi que les importants investissements communaux en matière d'infrastructures routières, commerciales, industrielles ou sportives lancés à l'initiative de Michel Daerden, le Bourgmestre en titre de la Commune, ont attiré de nombreuses PME sur le territoire. Pas moins de 1500 entreprises y sont installées.

blason1.jpg                 blason2.jpg

 

Les armoiries d'Ans sont celles de la famille de Waroux, qui posséda au Moyen Age la seigneurie du même nom à Alleur. Breton le Vieux, chevalier, seigneur de Waroux eut six fils et c'est le cadet, Libert dit Breton le Jeune, chevalier, cité dès 1234, qui lui succéda comme seigneur de Waroux jusqu'au XVIème siècle. La seigneurerie passa alors par mariage aux Merode avant d'arriver aux Clercx. Un scel échevinal apposé sur une charte du 14 mars 1330 porte un écu à un lion, les armoiries de la famille de Waroux.

On conserve aussi un sceau paroissial d'Ans, datant du XVIIIème siècle et représentant un buste de Saint Martin, le patron de la paroisse, en costume épiscopal, tourné à senestre.

Le drapeau reproduit les couleurs du blason, le crénelé évoquant le fort de Loncin et les trois merlons les trois communes fusionnées.

Actions sur le document